Colère, joie, tristesse, tendresse, deuil, bienveillance, doute…Tout cela est fort bon et utile… Tant que ça ne déborde pas!

L’intelligence émotionnelle est la capacité à gérer ses émotions.

Elle évite de devoir refouler des émotions, ou les évacuer n’importe quand, n’importe comment, en général par de l’agressivité envers soi-même ou les autres… Une véritable opération de disparition de soi!

Bien sur cela apparaîtra au final, du point de vue des autres, par un art de savoir mettre des mots sur ses émotions, savoir comment dire les choses sans blesser les autres mais aussi connaître le moment opportun pour s’exprimer. Mais c’est d’abord une autorisation qu’on s’accorde (et on la mérite) à avoir des émotions, à les sentir en plénitude, à les considérer puis à les poser devant soi pour les mettre en forme et en faire un supplément de vie, un régal.

Essayez l’atelier sur l’intelligence émotionnelle .