Les troubles paniques sont handicapants. La personne sait très bien qu'il n'y a pas de danger réel à la situation qu'elle redoute mais son corps réagit comme si rien ne pouvait être pire. Pour soigner ces troubles, la psychanalyse pouvait mettre des années pendant...